Echafaudage

Moyen d'accès et de travail en hauteur à niveaux fixes.

Echafaudage 

Matériels

Non-mixité du matériel

Conformément au décret du 1er septembre 2004, le SFECE recommande la non mixité du matériel qui n’a pas été déclaré « compatible » conformément à la Circulaire DRT 2005/08 du 27 juin 2005 (i.e. testé par le fabricant originel ou sous sa responsabilité).

De plus le SFECE rappelle que selon les Recommandations R408 du 10 juin 2004 et R457 du 10 mai 2011, la mixité des éléments utilisés au sein du même échafaudage, est interdite. En cas de ruine ou de sinistre, la responsabilité du monteur et/ou de l’utilisateur sera engagée s’il n’a pas respecté les recommandations décrites dans la notice technique du fabricant.

Une tolérance est admise pour les tubes (EN 79) et colliers (EN 34) normalisés. Les éléments extérieurs (Exe : chevilles, filets, tôles, cales, etc.) ne font pas partie de l’échafaudage.

Il existe une exception pour les planches d’échafaudages (Cf la Circulaire DRT 2005/ 08 du 27 juin 2005).

Matériels

  • Echafaudage fixeEchafaudage fixe (dit « de service » ou « de pied »)Type d’échafaudage le plus couramment utilisé dans le bâtiment. Il prend appui sur le sol et peut s’élever à de très grandes hauteurs. L’espacement entre chaque niveau de travail est généralement de 2 mètres afin de faciliter le montage de l’échafaudage et la circulation du personnel. Les années soixante ont vu l’apparition des systèmes préfabriqués, spécialement adaptés à l’échafaudage de service.
    Ce type d’échafaudage peut également être utilisé sous la forme d’échafaudage suspendu.
  • echafaudage en consoleEchafaudage en consoleUn échafaudage sur consoles est formé à partir de composants préfabriqués montés en encorbellement sur une paroi verticale. Il est constitué de consoles métalliques sur lesquelles reposent des plateaux formant des planchers et d’un ensemble de protections périphériques.
    Cette configuration en porte-à-faux impose une grande vigilance vis-à-vis de la solidité du support et de la résistance de l’ancrage.
    L’échafaudage sur consoles est utilisé pour les travaux de charpente, de couverture et de zinguerie (toitures neuves ou en rénovation, travaux sur chéneaux et gouttières…), ainsi que pour certains travaux de maçonnerie (entablements, acrotères BA sur façades maçonnées…).
  • Echafaudage roulantEchafaudage roulant Structure déplaçable auto-stable, montée sur roues, équipée d’un ou plusieurs planchers de travail, et munie de moyens d’accès et de garde-corps, ce matériel est très utilisé par les professionnels du second œuvre ainsi que par les services de maintenance et d’entretien.
  • Escalier provisoireTours d’accès, escaliers et passerelles provisoires de chantier Cette catégorie regroupe les tours d’escaliers à échelles ou à marches donnant aux personnels l’accès à des niveaux de travail de différentes hauteurs, ou permettant leur circulation sur les chantiers, ainsi que les escaliers provisoires destinés à l’usage du public.
  • ParapluieParapluie Matériel qui a pour fonction de protéger des intempéries un immeuble ou un site en cours de travaux.
  • Passerelle pour publicStructures évènementielles ou provisoires accessibles au public Structures édifiées pour des domaines en général non liés au bâtiment ni au génie civil, en matériel d’échafaudage au sens où l’on peut les monter, les démonter et en faire de nombreux autres emplois (il y a parfois des éléments spécifiques).
    Elles rassemblent par exemple les passerelles temporaires pour le public, les tribunes, les podiums et les scènes provisoires qui reçoivent du public, …
    Elles nécessitent des matériels très spécifiques.

Accessoires & composants

Il existe une grande variété de composants et d’accessoires pour échafaudages, coffrages et étaiements. Chaque famille a un rôle bien défini et s’inscrit dans une étape du montage et d’installation des matériels. De plus, chaque composant a ses propres caractéristiques techniques pour répondre à un besoin bien particulier.

Voici les différents accessoires & composants utilisés pour l'installation et l'utilisation d'un échafaudage : 

Tubes

Constituants principaux des échafaudages tubulaires, ils assurent le rôle de montant, de garde-corps ou de diagonale. Ils peuvent également être reliés entre eux par des raccords ou des colliers pour constituer des systèmes d’amarrage, des départs en porte-à-faux, ou des échafaudages de dimensions ou d’utilisation spécifiques impossibles à réaliser avec des échafaudages préfabriqués. Les tubes doivent répondre aux spécifications de la norme EN 39.

  • Tube d'échafaudageTube d'échafaudage
  • Tube d'amarrageTube d'amarrage

Planchers

Éléments permettant la circulation des personnes et le stockage des matériaux. Ils peuvent, pour certains modèles d’échafaudage, contribuer à la rigidité de la structure.
Ce composant doit avoir été déclaré compatible par le fabricant des éléments de structure de l’échafaudage.
« Lorsque les planchers ne sont pas constitués d’éléments provenant du fabricant des éléments de structure, qu’ils soient métalliques ou en bois, l’employeur doit aussi être en mesure de satisfaire toutes les obligations figurant dans le décret dont, notamment, celles relatives à la note de calcul et aux marquages en matière de charges admissibles échafaudage et planchers. » Circulaire DRT 2005/ 08 du 27 juin 2005 relative à la mise en œuvre du décret du 1er septembre 2004 et de l’arrêté du 21 décembre 2004.

  • Plancher en acierPlancher en acier

Raccords et colliers

Accessoires permettant l’assemblage des tubes avec des constituants de l’échafaudage ou avec d’autres tubes. Réalisés en acier forgé, en acier embouti ou en fonte, ils supportent des charges différentes pour s’adapter à chaque utilisation. Ils doivent répondre aux spécifications de la norme EN 74.

  • Raccord orthogonal standardRaccord orthogonal standard
  • Raccord orientable standardRaccord orientable standard
  • Raccord de jonctionRaccord de jonction
  • Broche de jonctionBroche de jonction
  • Collier avec écrou à ailettesCollier avec écrou à ailettes
  • Raccord en TRaccord en T

Goupilles et broches

Accessoires de liaison ou de fixation des éléments et des composants d’un échafaudage, ils verrouillent entre eux les composants et assurent la sécurité.

  • Broche basculanteBroche basculante
  • Broche à frapperBroche à frapper
  • Goupille de sécuritéGoupille de sécurité

Socles

Éléments servant de base aux échafaudages pour répartir la charge des tubes et permettre le réglage en hauteur. Les socles peuvent reposer sur des cales de répartition ou de protection dans le cas d’un échafaudage fixe, ou supporter les roues dans le cas d’un échafaudage roulant.
Ce composant doit avoir été déclaré compatible par le fabricant des éléments de structure de l’échafaudage.

  • Socle fixeSocle fixe
  • Socle réglableSocle réglable

Roues et roulettes

Eléments de base assurant la mobilité des échafaudages roulants. Selon leur diamètre et leur conception, elles supportent des charges très différentes.

  • Roulette orientableRoulette orientable

Amarrages

Accessoires permettant d’ancrer l’échafaudage à tout point fixe de la structure ou dans les tableaux de fenêtres, à l’aide de tubes et de raccords ou de pitons et de chevilles, pour éviter tout risque de renversement ou de déplacement.

  • Vérin d'amarrageVérin d'amarrage
  • Piton d'amarrage
  • Cheville NylonCheville Nylon

Bâches et filets

Ils empêchent la projection en contrebas des outils, des matériaux et des gravats occasionnés par les travaux. Les bâches sont aussi utilisées pour former des parapluies et protéger un bâtiment des intempéries.

  • Bâche arméeBâche armée
  • Filet d'échafaudageFilet d'échafaudage

Systèmes d’alarme pour échafaudage

Système électronique, comprenant détecteurs et centrale d’alarme, assurant la protection anti-intrusion sur le chantier ou dans les bâtiments en passant par les échafaudages.

Autres composants

Adaptés à chaque cas spécifiques, de nombreux autres composants existent, éventuellement fabriqués en petite série pour répondre à un usage particulier. Dans tous les cas, ils doivent faire l’objet d’une étude et d’une note de calcul pour vérifier leur résistance aux efforts demandés.

Métiers

Métiers

Quelles sont les principales fonctions que l'on retrouve dans le secteur des échafaudages ?